pixel

Quel apport personnel pour un investissement immobilier ?

« Mon banquier me demande un apport personnel de 10% »

Comme pour tous les sujets liés à l’immobilier, il existe beaucoup d’informations sur internet et il est facile de s’y perdre. Alors quel apport personnel doit-on mettre pour un investissement immobilier ? À ce sujet, certains parlent d’un apport obligatoire de 10% quand d’autres parlent de financements à 110%.

Nous allons vous décrire de façon claire et précise les 4 options qui s’offrent à vous (selon votre situation), et leurs conséquences sur vos finances personnelles.

La banque finance votre investissement à 100%. L’apport personnel est de 10%.

📋 La banque finance votre logement, vous financez les frais de notaire et de garantie (environ 10% du prix du bien immobilier). Cela est compréhensible : les frais de notaire et de garantie sont de pures charges. Certaines banques ne souhaiteront donc pas les financer car il s’agit de charges irrécupérables en cas de défaut de paiement de l’investisseur.

Si vous avez la capacité d’endettement suffisante pour ce type de financement, c’est celui que nous privilégions chez ergonimmo. Votre épargne restante pourra ainsi être utilisée pour une autre opération immobilière, ou pour le financement de projets personnels. Cette épargne peut également être placée sur d’autres supports financiers (pea, assurance vie…).

La banque finance votre investissement à 90%. L’apport personnel est de 20%.

📋 La banque finance votre logement à hauteur de 90%, vous financez les 10% restants + les frais de notaire (encore 10%). Il peut s’agir d’une demande de votre banque pour diminuer votre taux d’intérêt ou pour vous accorder un crédit. Il peut également s’agir d’une nécessité pour ne pas dépasser votre capacité d’endettement maximale.

Si votre épargne est importante, et que vous souhaitez enchaîner les opérations immobilières, il peut être judicieux de mettre un apport de 10%. S’il s’agit d’une demande de votre banque pour diminuer le taux ou pour vous accorder un crédit, n’hésitez pas à négocier le “zéro apport”. Enfin, s’il s’agit d’une nécessité pour ne pas dépasser les fameux 33% (35% ?) de taux d’endettement, vous n’avez pas le choix.

 

La banque finance votre investissement à 110%. L’apport personnel est de 0%.

📋 110% ?! Cela signifie que la banque financera à hauteur de 100% du prix de votre appartement ou de votre maison, et qu’elle financera également les frais de notaires.

Ce type de financement conviendra aux investisseurs avec des « bons dossiers » (revenus, situation professionnelle, rapport avec la banque…). Ces investisseurs souhaitent garder leur épargne pour d’autres projets. La banque peut refuser ce type de financement. 

La banque finance votre investissement à 90%. L’apport personnel est supérieur à 20%.

📋 Sauf épargne mirobolante, ou obligation concernant votre capacité d’endettement, nous ne vous encourageons pas à choisir cette répartition concernant le financement de votre projet.

Les taux d’intérêts actuels sont historiquement bas, et accentuent les possibilités de leviers immobiliers par le crédit. Rogner votre épargne ralentira le développement de votre patrimoine.

 

Dans certains cas, l’apport personnel sera complété par un don familial. Vous devez prendre en compte ce don dans votre calcul pour choisir le pourcentage de financement que vous souhaiterez injecter dans votre achat immobilier.

Cela vous parait compliqué ? C’est normal, et c’est la raison pour laquelle nous avons développé notre solution digitale 100% personnalisée. En 5 minutes, nous vous orientons sur le support immobilier le plus adapté à votre situation.